Construction & rénovation

RénoVert : c’est le temps de rénover!

On parle rarement de politique sur ce blogue (en fait, on n’en parle jamais!)

Mais lorsque le gouvernement du Québec annonce la mise en place d’un nouveau crédit d’impôt à la rénovation domiciliaire, tel que RénoVert, ça nous fait vraiment plaisir de faire une exception!

En effet, qui dirait non à un petit coup de pouce financier pour procéder à des travaux, surtout s’ils peuvent améliorer la performance énergétique de notre résidence?

Voici donc un bref résumé de ce nouveau programme :imgBandeau_RenoVertLes modalités

RénoVert est un crédit d’impôt remboursable destiné aux consommateurs désireux d’entreprendre des travaux de rénovation résidentielle écoresponsable.

  • La valeur du crédit correspondra à 20 % des dépenses admissibles qui excéderont 2 500 $, et pourra atteindre un montant maximal de 10 000 $.
  • Les travaux devront être effectués par un entrepreneur qualifié.
  • Une entente écrite avec un entrepreneur devra être conclue après le 17 mars 2016 et avant le 1er avril 2017, et les dépenses de rénovation prévues à l’entente devront être acquittées au plus tard le 30 septembre 2017.

 

Les travaux admissibles

Voici les travaux admissibles de ce nouveau crédit d’impôt :

  • Isolation du toit, des murs extérieurs, des fondations et des planchers exposés;
  • Étanchéisation des fondations, des murs, des portes et des fenêtres;
  • Installation des portes et des fenêtres;
  • Installation d’un toit blanc ou végétalisé;
  • Divers travaux visant les systèmes mécaniques de l’habitation (chauffage, chauffe-eau, climatisation et ventilation); 
  • Travaux visant la qualité des eaux et du sol.

 

Ce crédit d’impôt remboursable est mis en place temporairement pour encourager les particuliers à réaliser des travaux de rénovation résidentielle écoresponsable reconnus, qui ont une incidence positive sur le plan énergétique ou environnemental.  

 

Il s’adresse à vous si vous faites exécuter des travaux de rénovation résidentielle écoresponsable reconnus à l’égard d’une habitation dont vous êtes propriétaire ou copropriétaire, et qui est, soit votre lieu principal de résidence, soit votre chalet habitable à l’année que vous occupez normalement. Cette habitation est l’une ou l’autre des habitations suivantes, et sa construction a été complétée avant le 1er janvier 2016 :

  • une maison individuelle;
  • une maison usinée ou une maison mobile installée à demeure;
  • un appartement d’un immeuble en copropriété divise (condominium);
  • un logement d’un immeuble à logements multiples à vocation résidentielle;
  • un chalet habitable à l’année qui est normalement occupé par le particulier.

 

Source : www.revenuquebec.ca et www.apchq.com