À faire soi-même (DIY)

DIY 2.0 : La revalorisation de mobilier

Que ce soit pour ajouter un accent dans un décor aux allures classiques ou pour apporter une touche éclectique à un intérieur de style contemporain, le mobilier vintage reprend définitivement ses droits dans nos maisons!

L’acronyme D.I.Y. (Do it yourself / fait soi-même) n’a plus de secret pour la plupart d’entre nous. Cette tendance est effectivement présente depuis déjà quelques années dans le monde de la décoration intérieure. C’est grâce à ce mouvement qu’on assiste maintenant au développement d’un fort intérêt chez les gens pour la revalorisation de mobilier.

Buffet en bois revalorisé avec de la peinture charcoal
et des motifs au pochoir | Source

Ce type de projet comporte beaucoup d’avantages pour ceux et celles qui sont prêts à y mettre un peu de temps et de minutie. En effet, les antiquités que l’on retrouve dans les brocantes et les marchés aux puces sont souvent faites en bois massif. Si ce bois est en bon état, la durabilité du meuble en question est nettement supérieure à la plupart des produits neufs en mélamine ou en placage que l’on retrouve dans les magasins. Bien qu’ils aient besoin d’un peu d’amour, les éléments chinés peuvent être achetés ou négociés à un prix ridicule. Outre l’économie d’argent, le fait de récupérer un meuble dans une brocante constitue un geste de réutilisation, un petit plus si vous voulez réduire votre empreinte écologique!

Canapé vintage revisité avec du tissu contemporain | Source

Comment ça marche?

La revalorisation de mobilier vous intéresse? Voici ce qu’il faut savoir afin de réaliser votre propre projet avec succès!

L’étape du magasinage est primordiale. Il faut savoir ce que l’on veut trouver et, surtout, être capable de déceler le potentiel des éléments dénichés. Une antiquité peut parfois avoir l’air défraichie et sans aucune valeur, mais l’effet d’un ponçage et d’une bonne couche de peinture révèle souvent un véritable joyau! Si le meuble est en bois, il est important d’identifier s’il s’agit d’un placage, car ce facteur peut diminuer les possibilités de transformation. Enfin, il faut s’assurer que le bois et les mécanismes du meuble sont dans un état acceptable afin d’éviter les mauvaises surprises lorsque le projet sera entamé.

Utilisation d’un papier peint au fond d’une armoire ancienne | Source

Après avoir trouvé la perle rare, il est temps de se mettre au travail! Lorsqu’on parle de revalorisation de meuble, il est important de suivre une série d’étapes afin d’assurer un résultat optimal au terme de notre projet.

Il est d’ailleurs recommandé de demander conseil à un expert lors d’une première expérience, surtout en ce qui a trait aux produits utilisés pour préparer, traiter et faire la finition des surfaces que vous voulez transformer. L’apprentissage des bases peut également se faire à travers des ateliers d’initiation en revalorisation de mobilier. Celles-ci sont très accessibles et offrent une introduction pertinente pour les intéressés. Les blogues et communautés de partage sur les médias sociaux sont également de bonnes références lorsque vous avez besoin de réponses rapidement sur un sujet précis.

Source

Pour terminer, quelques conseils et astuces…

La couleur naturelle d’un meuble en bois teint est souvent visible en dessous de celui-ci, là où aucun produit n’a été appliqué. Il s’agit d’un élément intéressant à vérifier si vous avez l’idée de redonner sa couleur d’origine au bois.

Une multitude de choix de matériaux et de finis s’offrent à vous : peinture, teinture, vernis, patine, tissu, trapilho, cuir, papier peint, pochoir, impression grand format… Les possibilités sont infinies! Il est toutefois important de ne pas s’imposer de trop gros défis dès le début. Une couche de peinture finie avec un vernis est plus facile à réaliser qu’une patine. Il faut donc prendre le temps de bien apprendre les techniques avant de les tester directement sur vos meubles chinés.

Pensez à effectuer des choix de finis et de couleurs que vous aimerez à long terme. Un projet de revalorisation d’un vieux meuble peut parfois demander beaucoup de temps. Il est donc préférable de ne pas vouloir recommencer à zéro après seulement un an ou deux!

Finalement, assurez-vous d’avoir l’espace nécessaire à la maison pour réaliser un tel projet. Si vous avez à faire du sablage ou à utiliser des produits qui dégagent une forte odeur, il est recommandé d’être dans une pièce fermée, mais que l’on peut aérer avec une fenêtre.

Bonne transformation!